CEO Blog 05.11.2020

Comment allez-vous ?

Une question simple pour une époque compliquée. Je souhaite en savoir plus sur ce qui vous touche. Qu’est-ce qui est important pour Hapimag en ce moment ? Comment envisagez-vous vos prochaines vacances ?

J’aurais été ravi de vous appeler de nouveau dans ce blog à réserver des vacances, à faire une pause, à soutenir notre communauté et à profiter d’agréables moments durant l’hiver et le printemps prochains. Cela restera un souhait. Une grande incertitude prédomine de nouveau. La deuxième vague de coronavirus régit la vie sociale et économique. Très peu de personnes pensent aux vacances même si, entre souhait et réalité, elles en ont sans doute envie. Nous sommes convaincus que les vacances rendent les gens heureux. J’espère que nous pourrons bientôt de nouveau rendre heureux de nombreuses personnes et que la situation pour la saison hivernale et printanière va s’améliorer.

J’ai expliqué comment allait Hapimag et comment nous gérons la situation dans le dernier CEO Blog fin août. Je vais désormais actualiser quelques points dans ce qui suit et vous donner de nouvelles informations. Nous ne pourrons tirer un bilan complet que lorsque l’année sera terminée. Naturellement, dès que cela sera possible, je m’adresserai à vous et je vous informerai avec un CEO Blog.  

Les échanges quotidiens avec nos actionnaires et membres, que ce soit lors d’entretiens personnels, sur le blog ou par e-mail, me donnent la possibilité d’évaluer l’ambiance au sein de notre communauté. Afin de prendre des décisions, nous nous basons sur l’état d’esprit de notre famille. Ainsi, je souhaite également découvrir ici les besoins de notre communauté. J’aimerais savoir comment vous allez, ce que vous pensez ou comment vous gérez cette situation. Et naturellement aussi si vous avez envie de voyager et quand? Nous sommes là pour vous et nous mettons à votre disposition autant de resorts que possible. 

De plus, dans les prochaines jours, nous vous ferons parvenir un questionnaire par newsletter afin de savoir comment, pour vous, les besoins en matière des vacances ont évolué en raison de l’épidémie de coronavirus.

Que fait Hapimag pour vous ? 

chat
  • Nos resorts offrent sécurité, confort et une sphère privée importante. Parfait pour ceux qui décident de partir en vacances durant cette période compliquée.

  • Vous pouvez modifier et annuler gratuitement toutes vos réservations jusqu’à 8 jours avant l’arrivée et ceci pour les arrivées jusqu’à fin avril 2021. 

  • Nous vous livrons les achats effectués dans les magasins de nos resorts directement dans votre appartement. Les plats à emporter et le room service sont possibles à partir de nos restaurants. 

  • Les points d’habitation qui auraient expiré en avril 2020 ont été prolongés jusqu’à fin novembre 2020.

Comment pouvez-vous soutenir Hapimag ? 

herz
  • Nous devrions tous passer autant de vacances que possible dans nos resorts et les raconter aux autres afin qu’ils fassent la même chose. Il s’agit du meilleur moyen de soutenir Hapimag. 

  • Vous pouvez recommander Hapimag

  • En outre, vous pouvez veiller à régler dans les délais la prochaine facture pour la contribution annuelle.

Faits et chiffres: situation intermédiaire 

info
  • Notre objectif est de mettre à disposition autant de logements que possible en prenant en compte la situation du coronavirus.

  • 87 % de nos hôtes se sentent bien et en sécurité, selon le sondage effectué auprès de notre clientèle.

  • Entre janvier et octobre 2020, nous avons dû enregistrer au total un recul des nuitées de 48 %. 

  • Entre janvier et fin octobre 2020, le chiffre d’affaires a baissé de 47% par rapport à l’année précédente.

  • Le résultat de 2020 sera clairement négatif. Mais grâce à des économies de coûts conséquentes, nous allons pouvoir réduire significativement les pertes. 

  • Grâce à des économies et à l’arrêt de nos investissements importants, nous avons pu assurer des liquidités.

  • Les prévisions pour l’année prochaine restent très compliquées. C’est pourquoi nous nous focalisons fortement sur les coûts et nous allons devoir alléger encore nos structures.

Hapimag Login